L'INONDATION ET LA VILLE

- LA CITÉ FLUVIALE DE MATRA -

ROMORANTIN-LANTHENAY (41)

 
 

La métamorphose de l’usine Matra

à Romorantin : un nouveau centre ville comme un affluent temporaire de la rivière.

 

Aménagement d’un site de 6ha,

20 000m² de shon dont la réalisation

par EDL de 50 logements collectifs, 

10 logements individuels,

104 logements en résidence seniors,

et 8 logements en bande.

 

Parc 2.500.000 euros ht,

Bernard Lassus paysagiste

VRD 3.000.000 euros ht

Constructions édifices 21.500.000 euros ht

Maître d’ouvrage  Ville de Romorantin-Lanthenay,

3F Jacques Gabriel, Aegide Nexity

Entreprise lots séparés

Calendrier 2006-2016

Tout près du centre, sur les rives de  la Sauldre, la ville de Romorantin disposait d’un vaste terrain anciennement occupé par les usines Matra. Le lieu restait en friche car les bâtiments industriels étaient protégés au titre des monuments historiques, et surtout le site était inondable. La mairie lança un concours que le bureau EDL remporta.

 

L'aménagement des sols et des voiries suivant le plan d’urbanisme que nous avons proposé a permis de réduire l’emprise des bâtiments industriels tout en valorisant leur présence par des équipements publics (la fabrique et la porte). Ils ont aussi permis de créer un ensemble résidentiel (résidence pour personnes âgées «la muraille» et logements sociaux) protégé des risques d’inondation. Si la crue venait à dépasser les cotes d’alerte, le parc public (le jardin de Sologne) sert alors d’alerte visuelle et de bassin de rétention. Le quartier a montré ses qualités de résilience lors des inondations du mois de mai 2016 (hauteurs d’eau supérieures aux plus hautes eaux jamais connues) avec des dégâts minimums alors que d’autres quartiers ont été noyés sous 1,50 m d’eau pendant une semaine.

L’architecture marque de nombreuses attentions pour les habitants du quartier, et en dépit de sa nouveauté, elle s’inscrit dans la diversité esthétique de la ville par des jeux sensibles et des allusions au spectacles offert par la rivière aux Romorantinais.

 

Les appartements des « logements frondaisons » sont tous ouverts sur le parc ouvrant un nouveau lit à la Sauldre en temps d’inondation mais freinant son impétuosité, et les maisons, en forme de «bateau lavoir», s’ouvrent sur la rivière. Presque tous les habitants peuvent donc observer la montée des eaux, comme l’on regarde avec un sentiment d’abri, la tempête, et ainsi s’ouvrir à une nouvelle attention pour la nature en mouvement.

 

Ce quartier a reçu le «grand prix d’aménagement 2015 : Comment mieux bâtir en terrains inondables constructibles ?».

Le projet «Métamorphose usine Matra – Romorantin-Lanthenay 

en un nouveau centre ville dessiné comme un affluent temporaire de la rivière» fait partie des lauréats

du «Grand prix d’aménagement 2015 : comment mieux bâtir en terrains inondables constructible ?»

 

La remise du prix à l’agence Eric Daniel-Lacombe a eu lieu le 22 mars 2016 par Ségolène Royal,

ministre de l’environnement, de l’énergie et de la mer, chargée des relations internationale sur le climat

lors des assises nationales des risque naturels à Marseille.

Les maisons obliques
Les maisons obliques
Les maisons obliques
La résidence muraille
La résidence muraille
La résidence muraille
Le bateau-lavoir
Le bateau-lavoir
Le bateau-lavoir
Les logements frondaison
Les logements frondaison
Les logements frondaison
Le jardin de Sologne
Le jardin de Sologne
Le jardin de Sologne
1/22
voir la fiche
voir la fiche
voir la fiche
Haut de Page
Haut de Page
Haut de Page